Blog

Le partage d’information dans le blog Ilki est notre contribution à la communauté du Cloud.
Vous y trouverez les actualités du secteur, les derniers événements, des études de cas, des témoignages d’experts et des décryptages technologiques, entre d’autres sujets.

Ce blog est, en plus, ouvert à toute contribution.
Vous êtes auteur ou expert, vous avez des idées et vous voulez les partager avec le reste de la communauté ?

CONTACTEZ NOTRE COMMUNITY MANAGER >

Son travail : réviser et valider les contenus du blog, modérer les commentaires, et partager ces contenus sur les réseaux sociaux.

Suivez-nous

Ilki se veut très actif dans la communauté technique autour des technologies de virtualisation.
L’action d’Ilki dans la communauté se répartie en trois axes :

  • L’organisation des Rencontres des Virtualisations,
  • La participation à des évènements nationaux (docforum, club des experts Citrix, UDESI…) ou internationaux (VMworld, E2VC, Synergy,…)
  • Ainsi que l’enseignement dans plusieurs écoles d’ingénieurs.

                                                 

FAQ

QUELLE(S) DÉFINITION(S) POUR LE CLOUD ?

Tout d’abord, pour information, une traduction de Cloud Computing en français a été proposée par l’Office Québécois de la langue française.
Il s’agit d’infonuagique ! On peut également utiliser informatique intranuage, informatique nuagière, informatique en nuage ou nuage informatique.

EN SAVOIR PLUS >

Les définitions suivantes sont basées sur la définition, qui fait référence, du cloud computing du National Institut of Standards and Technology.

VOIR LA DÉFINITION >

ON DEMAND SELF SERVICE

L’utilisateur (ou l’administrateur) peut provisionner ou modifier le service quand il en a besoin et sans intermédiaire humain

BROAD NETWORK ACCESS

L’accès peut se faire quel que soit le réseau, le périphérique et ce, par des mécanismes standards

RESOURCE POOLING

Les ressources informatiques (physiques ou virtuelles) sont regroupées (pooled) pour plusieurs utilisateurs de différentes sociétés (on parle de multi-locataires ou multi-tenant en anglais) et assignées/ réassignées dynamiquement selon la demande. Potentiellement, la connaissance de l’exacte localisation n’est pas nécessaire mais dans certains cas, le contrôle de la localisation à un haut niveau (pays, datacenter…) peut être proposé

RAPID ELASTICITY

Les capacités informatiques peuvent être provisionnées ou dé-provisionnées et ceci parfois automatiquement. La notion d’élasticité représente la mise à l’échelle (scale) vers le haut ou vers le bas. Ce dernier point étant crucial et un point de différentiation essentiel avec un simple infogéreur ou hébergeur. L’utilisateur a l’impression de ressources illimitées disponibles à tout moment

MEASURED SERVICE

Il s’agit de mesures permanentes selon le service (stockage, nombre d’utilisateurs…) avec un contrôle et une optimisation automatique des ressources. Le but est de permettre de surveiller, contrôler, d’avoir du reporting… avec une transparence mutuelle entre le fournisseur et le locataire

SAAS

Service proposant au locataire une application ou un groupe d’applications. Ce dernier ne gère pas du tout l’infrastructure sous-jacente (réseau, matériel, stockage etc.)

PAAS

Service proposant au locataire une plate-forme complète de développement (Conception, intégration de web services, développement, test, déploiement, hébergement, travail collaboratif, bug tracking, versioning etc.)pour les applications en mode SaaS.

IAAS

Service proposant au locataire une infrastructure informatique à base de capacité de calcul, mémoire, stockage etc. ce qui permettra au locataire de faire tourner l’application qu’il souhaite utiliser.

CLOUD PRIVÉ

Cloud pour un usage exclusif d’une organisation qui comprend ses propres clients (divisions, filiales…) Le cloud privé peut appartenir et être managé par l’organisation, une société tierce ou une combinaison des deux. Le cloud privé peut exister en mode on premise (hébergé) ou off premise (sur site).

CLOUD COMMUNAUTAIRE

Cloud construit pour une communauté d’utilisateurs de différentes organisations partageant des besoins communs (collectivités, sécurité, conformité…) Le cloud communautaire peut appartenir et être managé par une ou plusieurs des organisations impliquées, une société tierce ou une combinaison. Le cloud communautaire peut exister en mode on premise (hébergé) ou off premise (sur site).

CLOUD PUBLIC

Le cloud est ouvert et peut être utilisé par tout le monde. Le cloud public peut appartenir et être managé par une société commerciale, une institution gouvernementale ou universitaire ou une combinaison. Le cloud public existe uniquement en mode on premise (hébergé).

CLOUD HYBRIDE

Un cloud hybride est composé de deux ou plusieurs combinaisons de clouds (privé, public ou communautaire) qui représente un ensemble cohérent. Les clouds sont reliés grâce à des technologies propriétaires ou standardisées permettant la portabilité des données et des applications.

Exemples de Cloud Hybride :

CLOUD PRIVÉ EST-IL UN OXYMORON ?

Dans certains articles, on peut lire que le terme « cloud privé » n’a aucun sens voire que c’est un oxymoron…
En effet, pour ces personnes, le cloud est par essence public c’est-à-dire ouvert et pouvant être utilisé par tout le monde. Nous trouvons cette approche un peu extrémiste… En effet, si nous reprenons la définition du cloud proposée par le NIST (lien sur définition), ce qui caractérise le cloud est :

• On demand self service
• Broad network access
• Resource pooling
• Rapid elasticity
• Measured service

Or, les technologies d’orchestration actuelles permettent d’atteindre ces objectifs tout en restant en mode hébergé ou non donc en étant dans une architecture privée. A noter tout de même que l’élasticité est plus limitée en environnement de cloud privé…

LA NOTION DE CLOUD EST-ELLE PUREMENT MARKETING ?

En 2013, Ilki a été invité à une table ronde pour réfléchir à l’évolution d’une formation d’ingénieurs. Etaient présents des éminents spécialistes de grandes sociétés françaises (sociétés de service/infogéreur, éditeurs, opérateurs…). Nous discutions des formations possibles autour du Cloud lorsqu’au bout de deux heures (oui, oui…), quelqu’un lâchât : « le cloud est un concept purement Marketing ! ». Et immédiatement, un autre de donner son accord avec cette affirmation… Après m’être tapé la main sur le front violemment, je m’exclamais : » vous rigolez j’espère ? ». Ils ne rigolaient pas… Alors qu’en pensez-vous ?

Selon Ilki, ces personnes limitent le Cloud à un concept car ils ne voient pas (ou ne veulent pas voir) les avancées technologiques liées au Cloud mais surtout parce qu’ils ne les ont pas implémentées. En fait, ils se sont déclarés Cloud provider ou Cloud enabler pour des raisons marketing et de communication alors qu’ils n’ont pas fait évoluer leur manière de travailler vers le cloud. Selon Ilki, les infogéreurs n’ont toujours pas prouvé leur rentabilité par manque d’industrialisation et ils proposent généralement une gestion équivalente aux modes opératoires passés. De plus, ils mutualisent généralement très peu : réseau (externe), sauvegarde, sécurité (externe). Mais surtout, ils ne savent pas proposer de l’élasticité avec les architectures actuelles et les modes opératoires actuels. Donc oui, pour eux, le cloud est purement marketing !

Mais que penser alors des offres d’AWS, de Rackspace, d’eNovance…, des technologies comme CloudStack, OpenStack, OpenNebula… ou bien UShareSoft, Rightscale, Cedexis… ? Une autre manière de poser la question serait : « Pensez-vous que Facebook fonctionnerait aujourd’hui chez un hébergeur d’il y a 10 ans ? »

UNE QUESTION ?

PUBLICATIONS

Plusieurs experts d’Ilki interviennent régulièrement dans des conférences nationales ou internationales.

• Mai 2014, Briforum 2014, Londres, What’s Best for VDI Storage Optimisation–Hardware or Software?
• Octobre 2013, Montréal, WAN optimizations for Virtual Desktop
• Septembre 2013, UDESI, table ronde sur le Cloud computing
Mai 2013, BriForum 2013 Londres : A private DaaS for 5000 users.
• Juillet 2012, BriForum 2012, Chicago : WAN optimizations for Virtual Desktop
• Mai 2012, BriForum 2012, Londres : WAN optimizations for Virtual Desktop
• Mai 2012, BriForum 2012, Londres : Security with type 1 client hypervisor
• Avril 2011, Association Nationale des DSI, Virtualisation de postes de travail et Open Source, Paris
• Juillet 2011, BriForum 2011, Chicago : Antivirus strategy and VDI
• Mai 2011, BriForum 2011, Londres : Antivirus strategy and VDI
• Mai 2011, BriForum 2011, Londres :
• Interoperability Between Hypervisors: What’s Reality Today?
• Avril 2011, Conférence Internationale de l’EPITA, Paris,
• « Virtualization technologies: an introduction »
• Avril 2011, Club des utilisateurs Citrix,
• « Virtualisation de poste de travail : deux retours d’expériences »
• Novembre 2010, PAIR, Genève, Suisse,
• « Les défis de la virtualisation du poste de travail »
• Septembre 2010, Iridis/IBM,
• « Migration Windows 7 et Virtualisation »
• Juin 2010, Club des utilisateurs Citrix,
• « Nos technologies d’aujourd’hui sont-elles appropriées à l’évolution de système d’information de demain ? »
• Mars 2010, SolutionsLinux, Paris,
• « Les technologies de virtualisation Open source »
• Juin 2009, Docforum, « Citrix Worst Practices »
• Octobre 2008, Club des utilisateurs Citrix,
• « Virtualisation d’application : état de l’art »