TECHDAYS (III) Bâtir un Cloud hybride en mode IaaS ou SaaS

 

Comment bâtir un cloud hybride en mode IaaS ou SaaS et apporter le meilleur des deux mondes, cloud privé et cloud public, à vos utilisateurs tout en réduisant vos coûts opérationnels.

 

François BOTTON , Chef de produit stockage chez Hitachi

 

Aujourd’hui, les Datacenters se transforment pour répondre à de nouveaux besoins avec toujours plus d’agilité et de performance mais en parallèle, les DSI réfléchissent à l’optimisation et la réduction des coûts. Hitachi Data Systems propose de nouvelles solutions en mode Cloud Hybride capable de répondre à ces challenges. A travers les solutions de convergences Hitachi Unified Compute Platform pour Microsoft Private Cloud, Il est possible de bâtir un cloud hybride IaaS en s’appuyant sur la gestion logiciel de votre Datacenter (SDDC) et les packs d’intégration pour Microsoft Azure. Dans un second temps grâce à leurs solutions, il est possible d’intégrer un service de mobilité et de synchronisation aux utilisateurs Windows en mode cloud privé, tout en utilisant Azure pour l’archivage de vos données. Ainsi, il est possible de réduire les coûts opérationnels.

 

De nos jours, l’un des plus gros défis des équipes IT est de gérer la croissance exponentielle et non structurée des données. Effectivement, la croissance continue des emails, documents, vidéos, pages web, etc… augmente considérablement les risques et la complexité de gestion des données.

Ces défis peuvent être relevés grâce à la solution intégrée Hitachi Content Platform. Cette session avait pour but de présenter cette plateforme permettant de mettre en place un cloud hybride. Comme vous le savez, bâtir un cloud hybride consiste à intégrer votre cloud privé avec un ou plusieurs clouds publics, en tirant le meilleur de ces deux mondes.

De là, une première question peut se poser.

Mais pourquoi bâtir son propre cloud ?

Bâtir son propre cloud permet d’éliminer les silos existant au sein d’une infrastructure et de consolider la partie stockage. Mais cela permet également d’avoir la même flexibilité que dans un cloud public, c’est-à-dire de pouvoir augmenter la capacité à la demande. Le fait que toute l’infrastructure repose sur une plateforme unique permet la maîtrise des coûts matériels mais également simplifie la gestion. De fait, il sera beaucoup plus simple de sécuriser, sauvegarder et d’automatiser toutes les opérations liées à l’IT. Ajoutez à cela les avantages liés au cloud public, et les coûts seront réellement réduits. En effet, si on met en place des stratégies de placement de données au sein d’une structure, en plaçant les archives dans un cloud public plutôt que d’acheter de nouveaux systèmes de sauvegarde, de grosses économies seront réalisées.

Maintenant que vous avez quelques avantages du cloud hybride en tête, parlons un peu plus en détails de la plateforme HCP (Hitachi Content Platform) et posons-nous cette question qui est :

Qu’est-ce que HCP ?

Les composants d’HCP travaillent « main dans la main » pour protéger, consolider, automatiser, archiver, stocker et offrir de la mobilité aux données tout en respectant les besoins des entreprises. C’est évidemment un stockage cloud, autrement dit une plateforme de stockage de type objet, qui peut être divisée en plusieurs serveurs de stockage virtuels, chacun configuré pour le niveau de service souhaité.

Les avantages d’une solution telle que HCP sont les suivants :

  • Un traitement des données et des capacités de recherches intelligentes et efficaces
  • Une récupération rapide des données avec moins de sauvegarde sur bande
  • Le support d’options pour les clouds privés, publics et hybrides
  • La mobilité des données entre différentes localisations, matériels ou bien services cloud
  • Réduction des coûts liés au stockage et technologie « d’Erasure Coding » (EC) pour la protection des données rarement utilisées mais qui doivent rester sur site.

La famille des logiciels HCP est déclinée en trois composants et communique comme le montre le schéma ci-dessous :

  • HCP : Cloud storage – Protecteur des données
  • Anywhere (AW) : Entreprise Data Mobility – Portail web
  • HDI : Cloud File Gateway

Pourquoi choisir HCP ?

Aujourd’hui, Hitachi est parmi les leaders du marché du stockage objet. Cependant, beaucoup d’autres grands acteurs sont également présents tels que EMC avec sa solution Atmos ou encore NetApp avec sa solution Bycast. Les trois solutions apportent des fonctionnalités similaires même si Hitachi et EMC semblent des solutions plus matures que NetApp.

De là, on peut se demander ce que la plateforme d’Hitachi apporte de plus que celle d’EMC.

Techniquement, les deux solutions sont vraiment similaire même si HCP aurait des outils et fonctionnalités avancés de gestion des metadatas qu’Atmos n’aurait pas. Une autre différence est que HCP utilise XML comme format de sérialisation pour les metadatas persistantes et les requêtes de type XPATH sur celles-ci. Cette utilisation permet au système de retourner des réponses précises aux requêtes des utilisateurs, plutôt que plusieurs correspondances possibles.

Les deux solutions intègrent des mécanisme de tiering et de placement automatique des données et tout en supportant aussi bien des applications traditionnelles que des applications de type SaaS. Pour autant, la plateforme HCP est compatible avec un plus grand nombre de solutions de stockage classique et même de type cloud.

Un dernier point qui pourrait faire pencher la balance pour Hitachi, est que leur plateforme est la seule des deux à supporter la synchronisation et partage de fichier.

 

Une solution intégrée permettant la mobilité des effectifs et un cloud hybride sécurisé

 

Comme la croissance des données continue à grimper en flèche, les organisations recherchent de plus en plus les meilleures façons de stocker et d’accéder au contenu. Les solutions de type HCP permettent de mieux gérer l’expansion des données tout en gardant la main sur celles-ci et d’y ajouter une « intelligence » aux objets.

 

N’oubliez pas le Microsoft Azure Camp du 28 Mai prochain ! Au programme: les nouveautés, des retours d’expérience et des scénarios DevOps Open Source pour mieux connaître le Cloud Microsoft.

 

Adrien Huerre – Consultant DevOps Ilki

@AdrienHuerre

The cheap, convenient cloud

IF THERE were a prize for corporate secrecy, Amazon would have an excellent chance of winning. Interviewing its executives can be like pulling teeth…

Source: www.economist.com

La météo des prochains jours pour le Cloud.

Mobilité et sécurité : défi relevé

Alors qu’une entreprise sur cinq a déjà perdu des données suite à la disparition d’un appareil mobile, des technologies aujourd’hui matures permettent de sécuriser le travail nomade.

Source: www.zdnet.fr

,

Ilki propose ses premières formations Cloud Computing en Côte d’Ivoire

Les premières formations d’Ilki en Côte d’Ivoire dédiées au Cloud Computing, la Virtualisation et les technologies Microsoft et VMVare

 

Comme nous vous l’avions indiqué le mois dernier, Ilki s’implante en Côte d’Ivoire en 2015. Nous allons commencer par proposer, outre notre activité de conseil et d’accompagnement des entreprises et collectivités locales, une série de formations destinées tant à des profils de managers que des profils techniques et qui auront lieu en juin de cette année.

Pour les décideurs, nous proposons trois séminaires d’une journée chacun.

Le premier est une synthèse sur le Cloud Computing pour les décideurs :

  • Qu’est-ce que le Cloud Computing ?
  • Quels intérêts pour les entreprises ivoiriennes ?
  • Quelles limites ?

Nous répondrons à toutes ces questions primordiales pour le développement des entreprises ivoiriennes. Voir le programme.

Le second séminaire est plus orienté pour les DSI et aborde les grands points clés stratégiques au niveau des infrastructures informatiques.

Les notions d’alignement IT seront abordées en détaillant les aspects techniques autour de la Virtualisation, de la mise en place de PRA, du Cloud Computing etc. Ces éléments permettront d’orienter les DSI Ivoiriens dans leur schéma directeur. Voir le programme.

Toujours pour les DSI, nous proposons un séminaire pratique et pas uniquement théorique sur ITIL.

L’objectif sera de présenter les outils utilisés pour réussir son projet ITIL tant au niveau de la fourniture de services que du soutien aux services. Voir le programme.

Formations Techniques: Windows 2012, Hyper-V et vSphere

Dans le volet technique de nos formations, nous avons axé nos premières formations sur les technologies Microsoft autour de Windows 2012 R2 avec deux formations sur les nouveautés de Windows 2012 et une autre plus spécifiquement sur Hyper-V.

Enfin, nous proposons une formation sur la dernière version du produit phare de VMware à savoir vSphere 6.

Nos formations techniques sont toutes orientées sur la pratique pour permettre d’être opérationnel rapidement et aborder sereinement la mise en œuvre, la migration ou la gestion de son environnement.Chaque stagiaire dispose du matériel nécessaire pour travailler avec un ensemble de serveurs virtuels reproduisant un environnement technique réel.


Dès le mois de
septembre
, nous étofferons encore notre catalogue et ajouterons des formations techniques autour des technologies OpenStack, VMware, Citrix, etc. mais aussi nos séminaires de type « Etat de l’art » sur la virtualisation de postes de travail, la virtualisation de serveurs, IaaS, Cloud privés et hybrides…

 

Si vous êtes intéressés ou si vous souhaitez plus de détails, rendez-vous sur notre page dédiée .

 

Systèmes convergés : Nutanix prêt à accueillir Docker ?

Stockage : De passage à Paris pour rencontrer ses équipes, le CEO et fondateur de Nutanix, Dheeraj Pandey, est revenu sur la stratégie de sa société dans le software

Source: www.lemondeinformatique.fr

“Dernière mode dans le monde du SDS, la conteneurisation est un des services que les éditeurs sont de plus en plus nombreux à intégrer…” Nutanix va-t’il emboîter le pas de IBM et VMWare et s’associer avec Docker ?