,

TECHDAYS (IV) Implémenter son Cloud privé pour héberger des machines virtuelles

 Présenté par — Romain Serre (SOGETI)

Qu’est-ce qu’un Cloud privé ?

Un cloud privé est le fait de mettre à disposition des ressources (CPU, RAM, stockage etc.) à des locataires. Un aspect intéressant du cloud, qu’il soit privé ou public, est la facturation est à l’utilisation (« Pay-as-you-Go »), qui vous permet de réaliser des économies. Comme un cloud public, un cloud privé se doit d’être multi-locataire mais accessible qu’à un nombre de locataires restreints.
Ce type de cloud hérite d’avantages similaires au cloud public, comme le self-service, le provisioning qui se fait à la demande  ou encore le déploiement qui est quasiment instantané. De plus, il y a dans le cloud privé un aspect de la sécurité qui est très important pour une entreprise, le respect de la confidentialité de l’information et un respect de la gouvernance de l’entreprise.
Le cloud privé propose des services tel que :
– IaaS (Infrastructure-as-a-Service)
– PaaS (Platform-as-a-Service)
– DBaaS (DataBase-as-a-Service) : MySQL and SQL Server

Pourquoi implémenter un cloud privé ?

En effet, on pourrait se demander pourquoi mettre en œuvre une telle architecture alors que le cloud public offre les mêmes services. Cependant, quelques entreprises refuse de migrer l’ensemble de leur informatique dans un cloud public pour des raisons de sécurité ou alors tout simplement car ils veulent garder la main dessus une maitrise totale. Ces entreprises préfèrent donc garder leur informatique dans leur Datacenter. Dans le même temps, elles peuvent quand même vouloir mettre à disposition des services de type cloud à leurs employés, comme par exemple la création de machines virtuelles. C’est dans ce genre cas qu’est introduite la notion de cloud privé.

Implémenter un cloud privé Microsoft

Pour cela, il est nécessaire d’utiliser Windows Server 2012 R2, System Center et Windows Azure Pack. Microsoft Azure et Windows Azure Pack sont basés sur les mêmes technologies et possède qu’une seule interface utilisateur, ce qui fournit qu’une seule plateforme consistante (Cloud OS).

Ci-dessous un schéma en couches représentant l’implémentation d’un cloud privé visant à fournir seulement des machines ou des réseaux virtuels.

 

implmenter-son-cloud-priv-pour-hberger-ses-machines-virtuelles-15-638

 

Windows Azure Pack permet de fournir à vos clients un portail en libre-service et de provisionner à la demande.

Note : A savoir que l’utilisation des services tels que SMA, ADFS et RD Gateways est fortement recommandé par Microsoft.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *